Libertà

L’album a été enregistré au “Harry J. Studio” de Kingston, où le reggae est né, où ont enregistré Bob Marley, Peter Tosh et des centaines d’artistes historiques.

30 jours de enregistrements in Jamaique

Nous sommes allés là-bas avec l’intention de faire une auto-production, mais lors de l’enregistrement, Stephen Stewart (vainqueur de deux Grammy Awards avec Burning Spear et Toots and The Maytals) a démandé à devenir co-producteur.

L’enregistrement a engagés 30 jours de Studio, en plus, les 6 mois de préparation en Italie. Le mastering a été fait par Chris Daley, qu’il a également eu un Grammy Award.

Des artists de renommée mondiale ont enregistré avec nous:

Big Youth, Cedric Myton The Congos, Bernard Satta Collins Abyssinians, Luciano, Queen Ifrica, Freddie McGregor, Franklyn Montague, Tony Rebel, Max Romeo, Bob Andy

Musicians, engineers and guests

From Italia:

Sandro Donda: lead vocal – bass – guitars – recording

Emma Lercari: lead vocal – organ hammond – rodhes -keyboards

Marco Donda: drums

Massimo Dionisi: guitar nelle tracce n. 5 – 6 – 7 – 9 – 11

From Ecuador:

Luis Tituana: flute n.6

From Tibet:

Geshe Sonam: vox n.11

From Marocco:

El Aliani Rachidi: vox n.5

From Jamaica:

Stephen Stewart: keyboards

Dalton Brownie: backing vocals – guitar n. 4

Sticky Thompson: percussions

Noel Simms Scully: percussions

Denver Smith: percussions n. 5

Everald Gayle: trombone

Everton Gayle: sax

Everol Ray: trumpet

Alphonso Craig: base drum n. 11

Repeater Nivaldo: brown n. 11

Noel Gayle: funde: n. 11

Brother Joe: funde: n. 11

engineers

Stephen Stewart: recording, editing e mixing

Clive « Dubking » Jeffrey: recording, editing e mixing

assistents: André Buckley, Andraine Wallace, Donna Gregory, Ricardo Bryan,

Les paroles

Les paroles des chansons ont été inspirées par les mots de:

S.S. le quatorzième Dalaï Lama, Tenzin Gyatso

et le moine vietnamien Thich Nhat Hanh.

Les contenus

« Interconnection » signifie l’interconnexion entre l’homme, l’environnement, les Nations;

« Vegetarian man »: le choix éthique et écologique de ne pas manger des animaux;

« Back from the future »: la paix vue comme le  but de l’évolution humaine;

« Waiting from help »: la volonté d’être nous les architectes de notre propre destin, sans attendre des miracles;

« C’est la vie »: les mots d’un jeune Marocain, depuis des années sur les routes entre l’Italie et l’Afrique du Nord;

« My meditation », une invitation à la calme méditative pour revenir à nous-mêmes;

« Good Man »: l’ engagement à devenir meilleur,

« Peace in oneself »: la réflexion lucide que le seul futur possible ne peut que être libre des guerres;

« Inner potential », extrait d’ un discours du Dalaï Lama sur le potentiel de l’esprit humain;

« Libertà » est une antique prière tibétaine de environ 2000 ans, que nous avons voué à la libération du peuple tibétain; explique ce qu’est la liberté pour le bouddhisme.

Nous remercions le lama Geshe Sonam qui a chanté la prière en tibétain au début de la chanson.

Musique

Le style « Roots Reggae » qui nous distingue, est celui des « good vibrations » racontés par Bob Marley, qui font du bien à l’esprit et au corps.

En fait, nous voulons nous sentir bien et faire sentir bien aussi les autres;

la musique pour nous est surtout ça.

Les chanteurs, ainsi que d’interpréter les parties, ils ont aussi voulu contribuer à la composition d’une manière active.

Ils ont créé ou modifié leurs parties, parfois dans le flux créatif de l’improvisation, parfois en étudiant avec engagement les scores en l’enrichissant pour exprimer plus profondément le message de paix et de libération.

Stephen Stewart a été particulièrement passionné, parce qu’il appréciait que »It’s différent », il s’est dédié non seulement aux claviers rythmiques, mais aussi à l’arrangement, au editing et au mixage.

Les percussions ont été confiées à deux grands musiciens: 
Sticky Thompson et Noel Simms Scully, deux légendes qui ont joué avec tous les grand Jamaïcains.